Fonctionnement d'une dameuse

  •  Les dameuses sont des machines exceptionnelles qui déplacent, broient et pulvérisent plusieurs millions de tonnes de neige par an pour assurer la sécurité des skieurs en déplaçant la neige pour recouvrir les rochers, boucher les trous et couper les bosses. Enfin, elle la tasse pour obtenir une piste homogène.
  • Les dameurs déplacent la neige présente sur le côté des pistes à cause du freinage des skieurs,  pour la ramener sur la piste.

  •  La vie des skieurs repose entre les mains des dameurs. Ils travaillent toute la nuit pour que tout soit prêt à l'aube. La priorité est la sécurité des skieurs. La surface de la piste doit être irréprochable. La moindre imperfection peut envoyer un skieurs dans les arbres à pleine vitesse.

  • Les plus gros modèles de dameuses comme la PistenBully 600 ci-contre, coûtent près de 450 000€, mesurent 10m de long, pèsent 11 tonnes et sont constituées de 10 000 pièces détachées.
  • Un entretien régulier des machines permet donc aux dameurs de travailler dans de bonnes conditions et en sécurité.

Voici les fonctions des principaux éléments d'une dameuse:

1. La LAME permet de niveler la neige, couper les bosses, boucher les trous, casser la glace et remonter la neige déplacée par les skieurs.

Large de plus de 5m, cet outil permet presque de déplacer des montagnes. Elle est reliée au corps de l'engin par 9 pistons hydrauliques. Chacun d'eux est actionné par un fluide sous haute pression, ce qui rend la lame maniable (12 positions) et puissante.

 

 

2. Les CHENILLES permettent une bonne accroche de la machine dans la neige et permettent de gravir des pentes vertigineuses! En effet, elles sont en aluminium et en acier, ce qui leur permet d'être robustes et légères malgré leurs 4.40m de long.

Elles répartissent le poids de la machine sur la neige, offrant une adhérence maximale. Elles permettent aussi de tasser/compacter la neige sous l'effet du poids de la machine !

La dameuse est équipée d'un système de propulsion qui permet de circuler sur n’importe quel type de neige : poudreuse ou verglacée. Sous la cabine, s'étalent 2 chenilles ultra-légères. Pour augmenter l’adhérence de ces chenilles en aluminium, elles sont bordées de lames en acier renforcé. Grâce à elles, les 11 tonnes de la machines se répartissent sur une surface de 13 m², ce qui diminue énormément la pression exercée sur la neige.

 

 

3. La FRAISE est un outil redoutablement efficace. Entraînée par des moteurs hydrauliques d'une puissance de 55cv, elle permet de pulvériser la glace en neige, de lisser la surface de la piste et de la rendre skiable. Son rouleau équipé de 300 lames d'acier tourne à 16 000 tours/minutes. Le tapis quant à lui permet de faire les belles rainures visibles sur les pistes le matin !

 

4. Le MOTEUR permet de gravir de versants abruptes. Pour éviter que le carburant ne gèle quand les températures dégringolent, les dameuses cachent un dispositif ingénieux sous leur capot. A l'origine de sa puissance motrice : un moteur diésel 6 cylindres de 450 cv. Si le gazole venait à geler, les cristaux provoqueraient l'arrêt de ce cœur mécanique. Au sommet du filtre à carburant, il y a plusieurs disques métalliques chauffés à plus de 50°C. Ainsi, même en cas de températures polaires, le moteur est protégé du gel.

 

5. Le TREUIL assure la sécurité de la dameuse pour ne pas glisser jusqu'en bas et permet le travail dans pentes les plus escarpées. Les moteurs hydrauliques offrent une force de traction exceptionnelle. Le treuil est composé d'1km de câble pouvant résister à un poids d'une dizaine de voitures, ce qui est indispensable pour garder contrôle véhicule. Il dispose d'un système de contrôle automatique pour détecter la moindre anomalie : autour de la bobine du treuil, 2 plaques se pressent contre le câble qui s'enroule et se déroule. A la plus petite imperfection, elles soulèvent un commutateur qui déclenche une alarme. Ce dispositif prévient le conducteur qu'il faut changer le câble avant même qu'il se rompt. Le câble doit toujours être impeccable. Le capteur de sécurité n'inspecte le câble qu'au niveau de la bobine. Une fois déroulé, il risque toujours de s’abîmer sur une arrête rocheuse. Le parfait entretien de ces câbles est indispensable lorsque l'on travail sur des versant escarpés.

C'est un treuil pivotant intelligent. Le dameur ne s'occupe de rien puisque 2 moteurs hydrauliques font tourner la potence sur des centaines de roulements mécaniques, permettant d'effectuer n'importe quelle manœuvre lorsque la machine est arrimée. En pivotant, la tourelle en acier, développe une force de traction de 700 kg qui assiste le conducteur dans sa manœuvre. Le dameur peut ainsi atteindre les recoins les plus escarpés sans perdre le contrôle. Le treuil offre une maniabilité optimale. Si l'une des chenilles se met à déraper, le treuil pivote automatiquement du bon côté pour ajouter du poids là où il faut et améliorer l'adhérence.

IMPORTANT: Les domaines skiables sont interdits à toute personne étrangère au personnel car vous risquez de vous faire couper en deux par un câble de treuil enfoui dans la neige, dont la dameuse est plus bas sur la piste. Vous ne l'entendrez pas et vous ne la verrez pas forcément, en raison des 1km de câble !

6. Une dameuse est équipée de PHARES surpuissants permettant une vision nocturne et dans le brouillard. En effet, la nuit, il n'y a que quelques mètres de visibilité et la moindre erreur d'appréciation risque de précipiter la dameuse dans le vide. Pour éviter ce genre d'accident, les dameuses sont équipées de projecteurs ultra puissants. Dans le toit de la cabine, se cache une série de transformateurs. Chacun génère une force de 25 000 volts qui vient alimenter les projecteurs. Leur lumière est aussi vive que celle de la foudre. Chaque ampoule est remplie de xénon sous pression et chargée en électricité. Au contact de 2 électrodes en tungstène, ce gaz rare émet un arc de lumière vive. Grâce à ses projecteurs, la dameuse est capable d'éclairer son chemin dans l'obscurité la plus complète.

 

Les phares sont également présents à l'arrière du véhicule afin que le dameur ait une visibilité optimale sur son damage mais aussi lors de marches arrières ! Pas facile de manœuvrer un véhicule aussi imposant ! Certaine machines sont même équipées d'une caméra de recul !

Admirez la puissance des ces phares ci-dessous !

7. La CABINE quant à elle, referme un pare-brise quasi indestructible grâce à son armature en tube d'acier renforcé. L'habitacle est capable de résister à un impact de 15 tonnes de neige !

 

Le damage des pistes de ski alpin n'est pas du tout identique à celui des pistes de ski nordique. Pour le ski nordique, les machines sont bien souvent plus petites et moins puissantes. La fraise est équipée de traceurs pour les rails de ski de fond.

Certaines machines possèdent également une cabine de transport pour personnes. Ceci est bien pratique lorsqu'il faut amener du personnel dans un endroit précis de la station, des secouristes près d'une avalanche, des clients ou de la marchandise à un restaurant d'altitude !

Certaines machines sont spécialisées dans le damage des snowparks. Elles possèdent une lame et une fraise encore plus maniables que les machines traditionnelles, c'est-à-dire avec plus de positions. Par exemple, sur la PistenBully 400 ParkPro, la lame possède des oreilles plus grandes pour sculpter encore plus facilement les modules.

C'est grâce à ces équipements que les dameuses peuvent rendre les pistes en piteux état en un véritable tapis de velours ! Autant d'innovations techniques qui font des dameuses, un outil idéal pour les travailleurs des hauts sommets !